logo 21 22 23 route de la soie

mars 2010

France - Route de la soie Junior -

Le fil de soie 1

Les routes de la soie

L’itinéraire que nous suivons pendant notre voyage est appelé « route de la soie ». Ce texte, proposé par l’école de Chateauroux nous explique pourquoi.
Pendant très longtemps, les caravanes ont suivi un réseau de pistes qui relie l’Occident (l’Europe) et l’Orient (l’Asie). Des troupes de gens accompagnés d’animaux (chevaux, chameaux…) rapportaient de Perse et de Chine des tissus, des épices, des parfums, des pierres et des métaux précieux. Cette route, longue de plus de 7000 kms présentaient de nombreux dangers : les attaques de brigands, les rencontres avec des peuples qui n’étaient pas toujours accueillants, la très grosse chaleur en été et le froid glacial en hiver,… La route a perdu de son importance quand le transport sur les navires s’est développé. La soie était pendant longtemps le produit le plus recherché. Les Chinois gardaient le secret de sa fabrication. La soie est un fil produit par le ver à soie. Le ver à soie est en réalité une chenille qui se nourrit de feuilles de mûrier. Le papillon, qui s’appelle le Bombyx, pond des oeufs. Quand les chenilles ont assez grossi, elles s’arrêtent de manger et filent leur cocon. Les fils du cocon sont utilisés pour faire des tissus.

Pour les petits détectives : Dans les Hautes Alpes, y avait-il une usine réputée dans le traitement des cocons de soie. La réponse est peut être sur le blog…