logo 21 22 23 route de la soie

mars 2010

Chine - Kashgar - Route de la soie Junior -

Une école du bout du monde

Je quitte la route principale qui mène vers les provinces chinoises du Yunan et du Sichuan, la piste en terre se rétrécie au fil des kilomètres pour devenir un vulgaire chemin. Des éboulements coupent la route le long de la tumultueuse rivière Wu Chu et je croise un seul 4×4 dans la journée. Ma carte et mon compteur m’indiquent un village a proximité, Pourom et ses habitants m’accueillent avec un thé et me regarde avec attention. Par hasard, je me retrouve avec un instituteur et nous commençons à converser (hum..).

La visite de l’école sera assez surprenante, jamais je n’ai vu d’école aussi simple. Mis a part
le drapeau chinois qui trône fièrement au milieu de la cour, aucun affichage sur les murs, aucun livre, pas de cahier, les stylos semblent être une richesse que les familles ne peuvent pas s’offrir.

Un tableau noir quand même, et des enfants qui recopient ce qu’il y a écrit au tableau sur un bloc note au papier si fin qu’on dirait du papier calque. Cela semble être la seule activité de la journée et après cela, les enfants rentrent chez eux a pied. Je les ai accompagné pendant plus de 13 km :
2 heures de marche et j’en ai vu après 20 km, transportés sur la remorque d’un motoculteur.
Tous les jours ils font ce même trajet…

Deux instituteurs Neima Tchendi et Neima Tachi ont en charge plus de 80 enfants s’ils sont tous là. Ils ont accueilli avec joie les dessins en couleur de leurs collègues kirghises, ne pouvant étudier sur un atlas où se trouve ce pays.

Il fait bon être écolier et instituteur en France !